Apple iPhone 12 vs iPhone 13

iPhone 13 vs iPhone 12, est ce que cela vaut vraiment le coup de changer ?

En septembre 2021, Apple lance l’iPhone 13 avec une fiche technique qui promet de meilleures caractéristiques, des composants plus évolués et de nouvelles fonctionnalités pour succéder dignement à son prédécesseur, le populaire iPhone 12 sortie en 2020 et qui a apporté avec lui certaines nouveautés comme la 5G ou encore la technologie MagSafe. Mais quels sont concrètement les points communs et les différences entre ces deux flaghship américains ?

A première vue, pas de grands changements. Un design globalement ressemblant en termes de qualité des matériaux et des finitions, un écran Oled de même taille, lumineux et parfaitement calibré, une compatibilité au réseau 5G et avec les accessoires MagSafe et les chargeurs sans fil, une certification IP68 pour l’étanchéité à l’eau et à la poussière, un déverrouillage biométrique avec Face ID, des haut-parleurs Audio spatial, des appareils photo frontaux TrueDepth jumeaux et un double module photo avec des capteurs identiques mais de petites différences que nous verrons plus loin dans le point consacré aux appareils photographique de nos iPhone 12 et 13.

Mais si l’on regarde de plus près, on constate bien sûr, dans le modèle de 2021, une puce Bionic et un système d’exploitation plus récents, une batterie plus endurante, des capacités de stockage plus importantes, une configuration différente des capteurs de l’appareil photo principal, une aussi compatibilité avec la double eSIM et un poids légèrement plus lourd.

Des conceptions très ressemblantes sans être identiques

En prenant l’iPhone 12 dans une main et l’iPhone 13 dans une autre, on ne remarque pas de différences flagrandes entre les deux. Leurs dimensions sont quasi les mêmes avec 146,7 x 71,5 mm x 7,4 mm pour le premier et 146,7 mm x 71,5 mm x 7,65 mm pour le second un peu plus épais. Pour le poids, l’iPhone 13 est légèrement plus lourd que son prédécesseur avec 11 petits grammes de plus mais propose toujours une excellente ergonomie et donc une bonne prise en main.

A l’avant, on retrouve une même dalle occupant plus de 87% de la face protégée par la technologie Ceramic Shield et une même caméra pour selfies logeant un capteur Face ID dédié au déverrouillage des deux Smartphones. La différence entre nos deux terminaux est dans la taille de l’encoche. Elle est en effet 20% plus étroite dans l’iPhone 13 mais n’égale encore pas en discrétion les poinçons des Samsung ou les caméras sous l’écran de certaines marques chinoises. Au dos par contre, la première chose qui nous interpelle est la disposition des capteurs. Il reste deux dans les deux flagships mais ils ne sont pas placés de la même manière dans le module carré. Pour le reste, nous retrouvons un dos plat en aluminium.

Sur les côtés les boutons d’allumage, du mode silencieux, et celui du volume restent placés aux mêmes endroits. Nous retrouvons aussi sur les tranches, le classique port de charge Lightning des iPhone et bien sûr pas prise mini-jack.

Un léger avantage pour l’écran de l’iPhone 13

En examinant les caractéristiques des écrans de nos deux iPhone, on constate qu’ils embarquent une dalle Oled fournie par LG Display, d’une diagonale de 6,1 pouces, avec une définition de 2532 x 1170 px et une résolution de 460 ppp. Côté taux de rafraichissement, elles sont malheureusement limitées à 60 Hz.

On relève, cependant, une meilleure luminosité dans l’iPhone 13 et ce malgré une réflectance de 45,1%. Ce dernier est en effet parfait pour une bonne lecture de jour comme de nuit. Il peut, en affichage adaptatif, monter jusqu’à une maximale de 864 cd/m² alors que son prédécesseur ne dépasse pas les 635 cd/m². Il est également capable de descendre à 0,1 cd/m² dans l’obscurité. Pour le reste, Oled oblige, le contraste est quasi infini et la rémanence est nulle.

A LIRE : L’iPhone 13 : le nouveau Smartphone d’Apple à la super endurance

Côté calibrage des couleurs, même constat. L’écran de l’iPhone 12 donne de très bien résultats avec un delta E moyen de 1,4 et une température des couleurs de 6648 K mais celui de l’iPhone 13 reste tout de même mieux calibré puisqu’il propose un delta E de 1 et une température des couleurs aussi très proche de la norme vidéo.

Des performances moteur et logiciel très proches

Chaque année, Apple propose pour ses iPhone une nouvelle génération de processeurs mais aussi de son iOS. Les iPhone 12 et 13 ne font donc pas l’exception. Le premier embarque une puce A14 Bionic de 2020 gravée à 5 nm et accompagnée d’une RAM de 4 Go et le second une puce Bionic A15 de 2021 avec la même vitesse de gravure et la même capacité de la mémoire interne. Les deux chipsets sont équipés de 6 cœurs et d’un GPU intégré Apple.

Ainsi, côté performances au quotidien et en jeux vidéo, les deux terminaux de la marque à la pomme se montrent très bons et il n’est donc pas facile, en pratique, de noter une grande différence entre eux sur le sujet. Ils se montrent fluide et agréable à utiliser en multitâche même intensif et également dans les jeux 3D les plus gourmands.

Pour accompagner ces puissantes puces, on aura bien sûr iOS 15 et donc la dernière version du système d’exploitation d’Apple, pour l’iPhone 13 et la version 14 pour l’iPhone 12. Notez toutefois, que ce dernier peut profiter d’une mise à jour et donc de toutes les nouvelles fonctionnalités d’iOS 15 à savoir la fonction SharePlay, le mode concentration…

Un iPhone 12 dépassé en matière d’endurance de la batterie

Très proches sur leurs autres caractéristiques, les iPhone 12 et 13 se démarquent pourtant clairement sur leur endurance. En effet, le premier embarque une batterie de 2815 mAh nous obligeant de passer par un chargement tous les soir ; quant au second, il profite d’un accumulateur de 3240 mAh qui lui permettra de tenir une journée entière voir une journée et demie en usage intensif et bien plus en utilisation modérée. Pour l’exemple, lors de test sur Netflix, là où l’iPhone 13 peut tenir plus de 22h, son prédécesseur ne pourra tenir que 13h. Un avantage dû non seulement à sa batterie mais aussi à son optimisation logicielle.

A LIRE : Pourquoi choisir un iPhone 12 Pro Max de type reconditionné ?

Pour la recharge, les deux iPhone s’appuis sur leur connecteur Lightning, sur la charge sans fil ou encore sur la technologie MagSafe. A l’heure où les autres fabricants sont à la charge rapide voir ultra rapide, la firme de Cupertino reste toujours à une compatibilité de 20 Watts pour la charge sans fil, de 15 W pour la sans-fil et de 7,5 W pour la charge Qi standard. Mais ne fournissant plus de bloc de charge, nous allons devoir nous contenter de nos anciens chargeurs qui se limitent généralement à 5 Watts. Nos iPhone 12 et 13 mettront donc en moyenne 1h30 pour retrouver leur 100% de charge.

Plus de photosites sur le flagship de 2020 pour des photos plus lumineuses

Comme pour les écrans de nos deux iPhone, les modules photo dorsaux ont les mêmes caractéristiques, seule différence, la disposition des capteurs qui sont alignés en diagonale sur l’iPhone 13 et à la verticale sur le 12. Nous retrouvons donc dans chacun d’eux, deux capteurs de 12 Mpx, le premier grand-angle ouvrant à f/1,6 et le second ultra-grand-angle ouvrant à f/2,4. Mais en regardant de plus près, on remarque que la taille des capteurs n’est pas la même dans les deux mobiles à la pomme. Apple annonce une différence de 47% en faveur de l’iPhone 13. Ils ont ainsi plus grand dans le flagship de 2021 lui permettant de capturer des clichés de meilleure qualité, plus lumineux avec donc moins de flou et de brui.

Pour les appareils selfies, nous avons aussi du 12 Mpx ouvrant à f/2,2 dans les deux appareils. Ils arrivent ainsi avec cet équipement assez simple à faire des photos plutôt belles, réalistes et détaillées. Pour le mode portrait, il est également pertinent, proposant d’assez bons détourages des sujets. Côté vidéo, les iPhone 12 et 13 proposent le même rendu avec des enregistrements jusqu'en 4K à 24, 30 ou 60 i/s et un mode Dolby Vision offrant des vidéos HDR à 30 i/s. Notez aussi la présence d’une stabilisation optique sur le module grand-angle de l’appareils photographique dorsal. Pour le module frontal, l’enregistrement est possible jusqu'en 4K à 24, 30 ou 60 i/s avec une limite à 30 i/s pour le mode HDR Dolby Vision.

Date de publication : 05 Mai 2022 / Smartphones et mobiles